Comment bien choisir un Piano-digital

Avant d’aller faire votre choix, pour bien choisir un piano digital prévoyez d’emmener avec vous un bon casque d’écoute.

pourquoi ? Si vous projetez d’acheter un piano digital à la place d’un piano acoustique, c’est probablement que vous comptez
utiliser régulièrement en mode  »silencieux » le casque vissé sur les oreilles.

Il est donc préférable d’entendre aussi comment  » sonne » l’instrument dans ces conditions. ils y a parfois d’importantes différences entre les modèles à ce niveau. Certain constructeur optimisent le rendu via l’amplification interne, mais passe outre de la qualité d’écoute au casque. Ce qui peut être ennuyeux.

L’écoute au casque permet aussi d’entendre des subtilité ou des défauts dans le son du piano, qui passeraient innapercus lors de l’écoute sans casque.

N’hésitez pas a jouer, des différent modèles disponibles dans les show-room. ils sont la pour ça.

Si possible, demandez a un ami qui sais jouer également de vous accompagner. et demander lui de jouer également, cela vous permettre d’écouter le son du piano sans être concentré sur le jeu. la aussi l’impression peut être totalement différente entre les modèles, suivant qu’on les joues, ou pas.

Si vous comptez utilisez votre piano en duo, trio, avec d’autre musicien. ( flute traversière, par exemple ) écoutez le rendu des 2 instrument ensemble est un test a effectuer. un piano qui sonne d’une manière flatteuse seul, peut avoir une sonorité trop envahissante dans les cadre d’un jeu avec d’autres instruments.

Toutefois, gardez en mémoire que c’est vous qui allez jouer sur votre piano. et même si le plaisir d’écoute des spectateurs doit être pris en compte. votre propre plaisir personnel de jeu doit être seul juge. Choisissez le modèle sur lequel vous vous sentez bien.

quelques points a vérifier au moment du test…

  • Le clavier.Est-ce que le clavier réagis comme un piano acoustique, enfonces lentement une touche, sentez vous la touche s’échaper comme le ferais une touche de piano acoustique ? avez vous l’impression qu’une  »mécanique » avec un marteau se déplace ? Certain modèles de piano offre plusieurs choix possible de courbes de réponse a la vitesse d’enfoncement des touches. vérifiez , essayez !
  • La dynamique du son. Comment réagis le son au changement de dynamique ? quel est le son le plus faible possible , le plus fort ? est il facile de garder le même niveau de son en jouant ? est ce que le timbre change avec le changement de force de jeux ?
  • Le timbre. Avec un simple note, jouez la fortement et maintenez la … ecoutez. coment s’evanouis le son ? est ce que la fin est naturelle ? abrupte ? entendes vous des battement, ou des répetition infimes dans la structure du son ? Essaye zavec une note grave, une moyenne et une aigue. Puis, quelques accords. laissez les résonner jusque au bout.

songez également a couper tout les effets internes proposé pour entendre le son  »brut » . mettez sur off la reverb, l’echo, le chorus ou l’égaliseur.

  • Projection. Jouez quelques arpèges sur tout le clavier, le son évolue t’il de gauche a droite et de droite a gauche ? .. une impression d’espace se degage t’il , le son donne t’il l’impression de provenir du piano, ou s’épanouit-il dans l’espace proche du piano ? Naturellement ?
  • Polyphonie. Combiens de notes peuvent etre jouée en meme temps ? les dernier modeles ont une polyphonie elevée, mais dans les cadre de l’achat d’un modele plus enciens, voir d’occaiosn, verifiez ce point important.dans le cas d’un polyphonie faible, un désagréables sentiment de coupure de note peut apparaitre. c’est évidement une caractéristique qui est a fuir.
  • Accessibilité des commandes. Le panneau de contrôle est il clair ? le choix des instrument se fait t’il facilement ou avec un système de menu ?
  • Les gadgets. L’appareil regorge t’il de fonctionne annexes ? reverb ( parfois avec plusieurs modes, Hall, room, plate… ) , echo, metronomes , accompagnement ? Si c’est le cas, comparer le son de base du piano avec un modèle du même prix mais qui ne comporte pas toutes ces fioritures. On en a que pour son argent. En entrée de gamme, une multitude de gadget est parfois la pour embellir un son de piano de piètre qualité.
  • Les ajustement de son. Certain pianos digitaux offrent des reglages fin de certain parametre du son, tel que les reglages de harmoniques des temps de descente du son, des acordages particuliers, etc. si vous comptez jouer avec d’autre musicien ou un ensemble, ces ajustement peuvent être d’un grand secours pour intégrer le plus harmonieusement le son de votre piano dans l’ensemble.
  • Les pédales. Comment réagisent les pédales ? certain piano ne proposent qu’un fonctionement on/off des pedales. sur un piano acoustique, le possitionement de la pedale, donne plus ou moins de sustain a la note. verifiez si il est de meme sur le piano que vous essayez. un mode  » tout ou rien » peut être dérangeant pour le pianiste habitué a certaine nuance au niveau des pédales.
  • Amplification interne. L’amplification est elle suffisante ? Une amplification plus forte, avec un grand nombre de heaut parleur, permet de travailler confortablement sans devoir  »pousser  » au maximum le volume avec le risque de distortions que ca comporte si l’amblis arrive  » a bout de souffle »